14-15/10/2017. Festival jeunes écrivains

Double Change, la galerie éof et la Poetry Foundation

vous invitent

les 14 et 15 octobre 2017

 

à la première édition du

 

FESTIVAL JEUNES ÉCRIVAINS

(France, Grande-Bretagne, USA…)

 

et à l’exposition « Objets poétiques »

 

avec

 
  • Fatimah Asghar
  • Nicolas Attal
  • Sumita Chakraborty
  • Cortney Lamar Charleston
  • Valérian Guillaume
  • Roy G. Guzmán
  • Anna Mezey
  • Caroline Parfait
  • Samuel Poisson
  • Lucie Rico
  • Karen Sandhu
  • Woosung Sohn
  • Anne-Lise Solani
  • Alexandra Sollogoub
  • Stéphanie Vivier
  • Emily Jungmin Yoon
  • Guillaume Wavelet
 

Le festival est accompagné de l’exposition « Objets poétiques » (livres, projections, affiches, films…), constituée par les étudiants de l’atelier « Objets poétiques » (2016-2017) du master de création littéraire de Paris 8 et avec le concours de la Poetry Foundation. L’exposition sera ouverte à partir de 17h les deux jours du festival.

 

Ouverture de la galerie à partir de 17h

Début des lectures :

samedi 14 octobre à 19h

dimanche 15 octobre à 18h

 

Galerie éof

15 rue Saint Fiacre

75002 Paris

(Métros Grands boulevards)

 

Les poètes des Etats-Unis sont les récipiendaires du prix Lilly Rosenberg, décerné par la Poetry Foundation. Ils bénéficient du soutien de la Poetry Foundation.

Karen Sandhu est soutenue par l’Université de Londres (Royal Holloway)

Les poètes et écrivains de langue française sont issus du Master de Création Littéraire de l’Université de Paris 8.

 
 

Double Change remercie la galerie éof, la Poetry Foundation, Le MA in Poetics Practice de Royal Holloway et le master de Création Littéraire de Paris 8.

07-24/11/2017. Exposition "Objets poétiques"

15/11/2017. Conférence. "Enjeux de la représentativité : représentations de l’ethnicité dans les cultures visuelles contemporaines britannique et française"

Conférence.

 

Attention : conférence annulée

"Enjeux de la représentativité : représentations de l’ethnicité dans les cultures visuelles contemporaines britannique et française"

15 novembre 2017

 

 

 

Dimanche 18 novembre 2018 - Double Change : lecture S. Doppelt / A. Ronell

À l’occasion de la publication de Rien à cette magie, Double Change et la galerie éof vous invitent à une lecture de

Suzanne Doppelt et Avital Ronell 

 Dimanche 18 novembre à 18h

Galerie éof

15 rue saint fiacre

75002 Paris

métro grands boulevards - entrée libre 


 

Suzanne Doppelt écrit et fait des photographies. Dans la plupart de ses livres, publiés aux éditions P.O.L, de Totem (2002) à Rien à cette magie (novembre 2018) il est question de perception. Que voyons nous ? À cette interrogation banale les images spirites, Le pré est vénéneux (2007), les anamorphoses, Lazy suzie (2009), le tableau de Jacopo di Barbaro, La plus grande aberration (2012) ou le théâtre saturé de signes,Amusements de mécanique (2014) apportent une réponse chaque fois particulière. Ou encore cette boîte d’optique de Samuel van Hoogstraten, Vak spectra (2017) figurant un intérieur hollandais à la vision démultipliée. Son dernier ouvrage, comme une ritournelle, tourne autour de la bulle de savon du tableau de Chardin, une figure spectrale dans laquelle se reflète une infinité d’images. 

Elle fait partie du comité de rédaction de la revue Vacarme.

Avital Ronell écrit sur des textes littéraires et philosophiques inspirés par les traditions française et allemande. Son prochain livre, La Plainte, traduit par Vincent Broqua et Stéphane Vanderhaeghe, paraîtra en mars 2019 (Max Milo éditions). Parmi ses livres en français : Telephone Book, technologie, schizophrénie et langue électrique (Bayard 2006, tr. D. Loayza), Addict, Fixions et narcotextes (Bayard 2009, tr. D. Loayza), Test Drive, la passion de l’épreuve (Stock 2009, tr. Ch. Jaquet), American Philo (Stock 2006, entretiens avec Anne Dufourmantelle). 

Conférence de J.R. Carpenter - 14 décembre 2018

Séminaire “Esthétique(s) de l’éphémère”

Conférence de J.R. Carpenter

“A Digital Poetic Approach to Performing Archival Research”

Vendredi 14 décembre 2018
15h30-17h30 – salle D143 (bâtiment D, 1er étage)

Organisé par Brigitte FÉLIX et Gwen LE COR (EA1569, TransCrit).

J. R. Carpenter will speak about her work with archives and archival materials in An Ocean of Static, The Gathering Cloud, This is a Picture of Wind, and a new work in progress commissioned by Arnaud Regnauld and Pierre Cassou-Noguès for the research project « Mondes, interfaces et environnements à l’ère du numérique » (supported by Labex Arts H2H/EUR ArTeC) in partnership with the Archives Nationales.

J. R. Carpenter is a Canadian-born UK-based artist, writer, performer, researcher, and maker of maps, zines, books, poetry, short fiction, long fiction, non-fiction, and non-linear, intertextual, hypermedia, and computer-generated narratives. Her pioneering works of digital literature have been exhibited, published, performed, and presented in journals, galleries, museums, and festivals around the world. She is a winner of the CBC Quebec Writing Competition (2003 & 2005), the QWF Carte Blanche Quebec Award (2008), the Expozine Alternative Press Award for Best English Book (2008), the Dot Award for Digital Literature (2015), and the New Media Writing Prize (2016). http://luckysoap.com

Conférence Jonah Siegel — 14 et 16 mai 2019

Dans le cadre de l’échange entre Paris 8 et l’Université de Rutgers, le DEPA accueille Jonah Siegel, Professeur de littérature britannique et co-directeur du British Studies Centre à l’Université de Rutgers, qui donnera deux conférences les 14 et 16 mai prochains, auxquelles toutes et tous sont invité.e.s :
 
- Dans le cadre de la Journée des doctorants 2019 de l’ED "Pratiques et théories du sens" (programme de la journée ouverte à toutes et tous en PJ)
"The Authority of broken things, or The tradition of Vandalism and the Modernity of Ruins (between the Abbé Grégoire and Alois Riegl)"
Mardi 14 mai à 14h
Université Paris 8
salle B106, bâtiment B1
 
- A l’invitation du séminaire "Textualités contemporaines et numériques", avec le soutien d’ArTeC
"Sublime Palmyra : Violence, Perspective, Mediation"
Jeudi 16 mai à 14h30
Auditorium de la MSH
Maison des Sciences de l’Homme - Paris Nord
Métro ligne 12 "Front populaire"
20 avenue George Sand
93210 Saint-Denis
 
Descriptif de la conférence sur le site d’ArTeC : http://eur-artec.fr/category/evenements/page/2/
 
 

Jonah Siegel est professeur de littérature anglaise du XIXème siècle à Rutgers University, New Jersey, USA. Né le 14 avril 1963, il a également enseigné à Columbia University et à Harvard.

Ses recherches portent sur la naissance du domaine de l’histoire de l’art, de l’institution des musées et des concepts modernes de l’art dans la période allant du néoclassicisme jusqu’au modernisme.

Il a publié deux livres d’histoire et d’esthétique littéraire : Haunted Museum : Longing, Travel, and the Art-Romance Tradition (2005) et Desire and Excess : The Nineteenth-Century Culture of Art (2000). Il a coordonné un volume collectif intitulé Emergence of the Modern Museum : An Anthology of Sources (2007) et il est l’auteur de chapitres concernant des ouvrages sur l’art, l’esthétique et la poétique archéologique pour le volume Oxford History of Classical Reception in English Literature, Vol. 4 (2014) et sur l’esthétique victorienne dans Oxford Handbook of Victorian Literary Culture(2016), ainsi que de nombreux articles sur des personnages et figures majeures au XIXe siècle et après.

Sa recherche se concentre maintenant sur deux projets différents : une étude sur le matérialisme dans l’art et la littérature du XIXe siècle, et une étude sur l’histoire des collections d’art à l’époque napoléonienne.

Le professeur Siegel a remporté le prix Sonya Rudikoff pour le meilleur premier livre d’études victoriennes. Il a également reçu une bourse du Centre national des sciences humaines (1999-2000), une bourse ACLS / Burkhardt et une bourse du prix Rome Prize Fellowship (2003-2004).

Il a été président de la Northeast Victorian Studies Association et directeur du département d’anglais de Rutgers. Il est actuellement le représentant de l’histoire de l’art du Conseil consultatif de l’American Victorian Studies Association et co-directeur du Rutgers British Studies Centre.