Imaginer les communautés

Comité de pilotage : Rémy Bethmont, Claire Bourhis-Mariotti, Claire Joubert

“Imaginer les communautés” étudie les rapports entre les perceptions identitaires —qu’elles soient politiques, sociales, linguistiques ou religieuses, transnationales, nationales ou locales, du XVIe siècle à nos jours— et les communautés qui à la fois les produisent et sont constituées par elles. L’accent est mis sur la prise en compte de la puissance génératrice de l’imagination pour définir et façonner des communautés dont la réalité relève simultanément de sociabilités concrètes et d’un imaginaire spécifique.

Les travaux s’inscrivant dans cet axe relèvent de l’étude de l’histoire et de la civilisation des pays anglophones ainsi que de leurs littératures. Ils sont menés autant dans une perspective diachronique que synchronique et incluent à la fois l’étude d’un enracinement dans son propre espace et une dimension transculturelle permettant de considérer l’imagination communautaire anglophone dans ses rapports avec d’autres espaces et cultures. Ces travaux mettent tout particulièrement l’accent sur l’articulation dans les mondes anglophones entre des communautés imaginées qui se pensent les unes par rapport aux autres : communautés de classe, de langue et de race, communautés et société, micro- et macro-communautés de pensées politiques, intellectuelles ou religieuses. Les phénomènes de transfert, réinvestissement et transformation des imaginaires d’une communauté à l’autre, que ce soit de manière synchronique ou diachronique, sont ainsi au cœur des études menées.