2 octobre 2020 : JE Humanités numériques et pratiques pédagogiques

Please scroll down for English version

 

En raison du coronavirus
La journée d’études prévue le 27 mars 2020 
est reportée au vendredi 2 octobre 2020
Amphithéâtre de la maison de la recherche (MR2),
Université Paris 8
2 rue de la liberté
93526 Saint Denis
 
Nous actualiserons le programme à la rentrée de septembre !
 
Organisation
Claire Bourhis-Mariotti, Université Paris 8 – Paris Lumières
Suzanne Dumouchel, CNRS/TGIR Huma-Num
Lauric Henneton, Université de Versailles-Saint-Quentin
Claire Larsonneur, Université Paris 8 – Paris Lumières
 
Informations pratiques
L’entrée est libre.
Un déjeuner buffet sera proposé aux participants.
 
 
 
PROGRAMME
 

9h30-10h30 – Conférence plénière

 Claire L. Warwick (Durham University) : “Binary codes- contradictory cultures and digital humanities education

10h30-11h : pause-café

11h-12h20 – Session 1 : Les Humanités numériques comme outils pédagogiques

  • 11h-11h20

    Jérémie Vandenbunder, Emilie Fromont, Guillaume Garcia, Emilie Groshens, Emeline Juillard, et Selma Bendjaballah (Centre de données sociopolitiques de Sciences Po) : “Teaching Human and Social Sciences Methods with beQuali, or How to Use Digital Humanities for Educational Purposes

  • 11h20-11h40
    Rachel Panckhurst, Montpellier 3 : « Réseaux sociaux, pédagogie collaborative et humanités numériques »

  • 11h40-12h
    Chantal Claudel (Université Paris Nanterre) et Marianne Doury (Université de Paris) : « Les apports des arbres argumentatifs pour l’enseignement de l’argumentation en contexte de FLE »

  • 12h-12h20
    Q & A : Questions et échanges avec la salle

  1. 12h20-13h30 : déjeuner (buffet offert aux participants)

    13h30-14h45 – Table-ronde : Humanités numériques, formation de formateurs et pratiques pédagogiques.

  2. Chaque présentation aura une durée de 15 minutes maximum. Elles seront suivies d’un temps d’échanges et de débats.

    • Laurent Collet (Université de Toulon), Thibaud Hulin (Université de Bourgogne- Franche-Comté), Laurent Petit ( INSPE Sorbonne Université) et Emilie Remond (IUT d’Angoulême, Université de Poitiers) : « De la collecte des données à l’acquisition d’outils intellectuels : la formation de formateurs aux humanités numériques en question »

    • Elie Allouche (MEN & MESRI) : « Former au numérique et aux humanités numériques : état des lieux et enjeux de transversalité, de l’École à l’Université »

    • Chantal Charnet et Lucie Alidières-Dumonceaud (Université Paul Valéry - Montpellier 3) : « Usages et pratiques techno-pédagogiques d’un Master mention Humanités numériques : un bouleversement universitaire »


14h45-15h15 : pause-café

15h15-16h30 – Session 2 : Les humanités numériques comme outils d’autonomisation

  • 15h15-15h25

    Lucie Alidières-Dumonceaud et François Perea (Université Paul Valéry - Montpellier 3) : « Introduire les Humanités numériques dans la formation (obligatoire) de tous les étudiants de licence : proposition à l’université Paul Valéry - Montpellier 3 »

  • 15h25-15h50
    Céline Bohnert (Université de Reims) et Richard Walter (CNRS-ENS) : « Des étudiants éditeurs sur la plate-forme générique EMAN : un scénario pédagogique entre Humanités numériques et épistémologie »

  • 15h50-16h10
    Estelle Debouy et Fatiha Idmhand (Université de Poitiers) : « Enseigner en Humanités numériques, comment enseigner l’autonomie ? »

  • 16h10-16h30
    Q & A : Questions et échanges avec la salle

CFP (français)

Pour faire suite au séminaire "Épistémologie et pratiques des humanités numériques » (EPHN) organisé en 2018-2019, nous sollicitons des contributions pour organiser une journée d’études sur la même thématique en mars 2020.

La thématique que nous avions choisi d’explorer portait sur les humanités numériques en tant que préoccupation des organismes d’évaluation des formations.

Nous souhaitons poursuivre l’exploration des mises en œuvre des humanités numériques dans les pratiques pédagogiques en licence, master et formation doctorale. Un point d’intérêt connexe est la mise en œuvre concrète des licences et masters explicitement estampillés "humanités numériques".

L’appel s’adresse donc aux collègues intervenant dans ces domaines ou ayant participé à la conception de ces formations et/ou enseignements, mais également aux directeurs de laboratoires ou d’écoles doctorales. Enfin, nous invitons les doctorants à nous faire part de leur expérience et de leurs questionnements dans le cadre de leur recherche doctorale sur la place des humanités numériques dans les dispositifs de formation dans lesquels ils sont intégrés.

Fidèles à la question fondatrice de notre séminaire, nous attirons l’attention des collègues sur l’influence mutuelle des questionnements épistémologiques et des mises en œuvre pratiques.

 
 CFP (English)
 
As a follow-up to our 2018-2019 seminar "Epistemology and Practices of the Digital Humanities », we are organizing a full study day on March 27, 2020 in Paris.

Our focus last year was on how evaluation bodies for education programmes dealt with digital humanities.

We wish to continue exploring the implementation of digital humanities in undergraduate, master’s and doctoral training pedagogical practices. A related point of interest is the process of launching and setting up undergraduate and masters programmes explicitly labelled "digital humanities".

This call for proposals is therefore addressed to colleagues working in these fields or having participated in the design of these training and/or teaching programmes, but also to directors of research units or doctoral schools. We welcome proposals from doctoral students willing to share with us their experience and questions on the place of digital humanities in their own institutions and research practices.

In keeping with our historical line of enquiry, we would like proposals to address and explore the mutual influence of epistemological questioning and practical implementation.